Une aventure céramique se termine…

Après ces trois semaines de résidence avec nos amis céramistes venus de Mongolie , nous avons préparés notre expédition vers Herbignac.

Chintulga devant retourner chez lui plus tôt nous avait quitté en début de semaine.

Dernières cuissons , assemblages de pièces cuites , fixations de supports de présentation , tirage de photos etc…

Dernières cuisson de biscuit avant les émaillages.

Emaillages en vue des cuissons "RAKU"

Une fois tout emballé et calé dans nos véhicules , nous étions frais et dispo pour prendre la route et monter notre exposition  de fin de résidence.

Bayarmunkh , Tseegii et Nara forts de leur expérience  se sont occuppés du montage des deux yourtes, pendant qu’Etienne , Sandra , Dominique et Patrice installaient les pièces sous les chapiteaux.

Le soir , nous avons étés accueillis chez l’habitant et chez des potières proches d’Herbignac.

Les deux jours d’exposition ont été riches d’échange avec les visiteurs  du marché des potiers d’Herbignac.Nos amis mongols étaient à la fois surpris de voir autant de productions céramiques réunies sur le même site et le succès d’une telle manifestation auprès d’un public varié et nombreux.

http://www.herbignac.com/?-Le-marche-des-potiers-

Au retour de cet événement, nous avons encore partagé quelques jours avec nos amis . Le temps des au-revoir est venu , laissant un grand vide dans nos ateliers et aussi une bonne et grosse fatigue !

Commentaires (0)

Les céramistes Mongols au marché des potiers d’herbignac le WE prochain 11/12 mai.

Dans quelques jours , les acteurs de la résidence d’artistes Franco/Mongole seront à Herbignac (11 et 12 mai) pour y présenter leur travail.

Nous sommes maintenant dans la phase des émaillages et cuissons des pièces réalisées.

Humour et tendresse dans cette pièce de Bayarmunkh.

Tout n’est pas si simple car nous avons utilisé des argiles variées demandant des cuissons  différentes.

Ce soir mardi , des cuissons Raku chez Etienne LEROUX à St Pierre des Echaubrognes animeront la soirée.

Raku party chez Etienne Leroux. Chacun émaille son bol.

Première fournée ! Bayarmunkh et Etienne soulèvent la cloche du four , les premiers bols incandescents apparaissent.

 

Commentaires (0)

Les céramistes Mongols en Ateliers individuels

Depuis lundi , Tseegii a rejoint l’atelier de Sandra Courlivant à Vezins près de Cholet  , Narar est chez Dominique dans le marais Poitevin à son atelier de Coulon. Enfin , Bayarmunkh est chez Patrice Lebreton à Angers ( www.atelierlapasserelle.com).

C’est une autre expérience pour nos amis que de partager la vie de nos ateliers, leur curiosité est sans limite. C’est également une vie de famille à partager puisqu’ils sont accueillis dans nos maisons. Tseegii parle un peu le français Naran parle assez bien l’Anglais, mais avec Bayarmunkh , nous essayons de nous débrouiller…. le dessin est parfois un bon médium.

Bayarmunkh m'a demandé de lui tourner des éléments qu'il assemble pour réaliser un cheval. Nos amis mongols sont très inspirés par les traditions Mongoles . Tseegii étudiante à l'université des Beaux arts a des expressions plus contemporaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tseegii à l'atelier de Patrice

Commentaires (0)

Terre à terre et Mongolie

Une semaine est maintenant passée depuis l’arrivée de nos amis Mongols.

Nous avons débuté par des dessins que chacun a réalisé pour partager son projet.

en fonction de ceux-ci ,nous avons accordé la ou les techniques les plus appropriées ainsi que le choix de l’argile à utiliser.

le groupe au complet

Chintulga et Naranbaataar ont démarré par un travail assez sculptural à partir de plaques d’argile à terre cuite sorties directement de la grosse boudineuse de l’atelier d’Etienne.

Naranbaataar élabore un ensemble de volumes à partir de plaques d'argile sorties de la mouleuse d'Etienne.

Tseegii et Sandra travaillent conjointement sur des sculptures plus figuratives ,deux personnages féminins pour Tseegii et un chameau très expressif pour Sandra sont nés sous leur mains.

Sandra débute le modelage d'un vigoureux chameau.

Etienne a monté à la plaque un énorme « silex avec facettes » qui nous ramène aux temps préhistoriques.

Dominique tourne des grands vases et des éléments que Bayarmunkh assemble avec beaucoup d’adresse. Un grand cheval ainsi que d’autres représentations équines sont désormais terminées.

Patrice travaille à partir d’éléments plats accueillant des inclusions de porcelaine , il tourne également des cylindres que Tseegii ou Naranbaataar utiliseront ensuite.

On voit bien que ce travail à multiples mains enrichit le travail personnel.

Notre créativité reste malgré tout inspirée de la Mongolie, ce pays que nous les français avons visité en 2011.

Le plus difficile sera maintenant la gestion des cuissons des pièces constituées d’argiles très variées .

La semaine prochaine viendra le temps des accueils individuels dans nos ateliers.

Patrice .

Commentaires (0)