7 Août : tourisme, tournage et rencontres

Aujourd’hui nous n’avons rendez vous que vers 14h, l’occasion pour nous de jouer les touristes, avant de se rendre sur le site.

Visite du temple qui se trouve à 400 m de l’hôtel

Déjeuné avec avec Tamir et Semjan

Le midi , nous déjeunons avec Tamir et Semjan.

Semjan habite Arveekher en Overkangaï, Patrice l’avait rencontré en 2009, il est sculpteur sur bois. Son travail a été entre-autre de restaurer le temple de son village. Il est très adroit de ses mains et voudrait même se mettre à la poterie….

C’est Semjan qui a construit la yourte que l’association montera à Gennes fin Septembre pour les Feufolies. C’est une petite yourte 4 murs entièrement sculptée.

Atelier tournage

En début d’après-midi nous rejoignons le site. Aujourd’hui les ateliers sont réservés aux professionnels. Ils sont déjà à l’ouvrage ; tournage, reprise de pièces en cours, démoulage de la deuxième jarre à la corde réalisée avec Etienne, décoration etc…

Quelle equipe

Les contacts sont toujours aussi chaleureux, ils sont curieux de tout et n’hésitent pas via l’interprète à nous poser leurs questions. L’équipe qui a construit le four à bois s’intéresse déjà aux profils de la cuisson.

Le dessin devient la meilleure des langues

Patrice met le feu

Nous avions visionné le film sur la cuisson de grand feu en Puisaye le troisième jour juste avant notre construction. C’était une bonne introduction pour comprendre les enjeux de ce type de cuisson.

Patrice, Dominique et Etienne sont enlevés pour visiter deux chantiers de NEXT NATURE. Il s’agit pour leur équipe  de nous présenter le champ de leur travail. Ils s’occupent de l’architecture intérieure de maison de standing et souhaitent avoir nos avis et propositions.

Ils souhaitent que les céramistes Mongols puissent répondre à leurs appels d’offre (panneaux muraux, carrelages, fontaines, objets de déco, luminaires etc…).

Nous confirmons que c’est une voie qui permettra aux céramistes de trouver des débouchés et pouvoir ainsi vivre de
leur art.

Sur le retour, nous échangeons sur le développement durable. En tant qu’européens nous n’avons pas à leur donner de leçon , nos pays ont eu et ont encore une empreinte carbone importante. Nos efforts actuels contrastent fort avec ici avec une boulimie de produits d’importation (pour les plus aisés bien sûr) les maisons visitées sont par exemple construites avec des bois importés du Canada. Le pays est immense (3 fois la France) avec une population de seulement 3,5 millions d’habitants qui vit une nouvelle économie depuis une cinquantaine d’années seulement. Ils ne sont pas encore arrivés à mesurer les impacts réels de l’aménagement de leur territoire sur leur environnement.

Notre route du retour traverse une vallée où les Mongols de la ville ont une petite ou grande résidence d’été. Le paysage
est parsemé de petits enclos avec des maisons aux toits colorés , les yourtes restent encore du paysage (nous sommes à 15kms de la vie trépidente de la capitale).

Patrice, Dominique, Etienne et Mélodie.

Tags: , , , , , ,

Ecrire un commentaire