Enfin arrivés en terre mongole !

3 août 2011

Au départ de Paris, nous avons eu quelques sueurs froides avec le risque annoncé par le personnel de l’aéroport de ne pas pouvoir embarquer le brûleur offert par la « COMO » ! Après pas mal d’explications techniques pour les rassurer sur la non dangerosité de ce matériel, le précieux tuyau est finalement embarqué dans la valise d’Etienne. Il arrivera sans encombre à destination.

Acceuil chaleureux de nos amis Mongols

Après 9 heures d’avion, nous arrivons à Oulan-Bator. Quelle claque nous prenons lorsque les nuages dispersés laissent apparaître la terre Mongole parsemée de yourtes.

Au sortir de la douane, nous sommes chaleureusement accueillis par Tamir et ses amis.

Rencontre officielle avec les partenaires du projet en Mongolie : NEXT NATURE.

Après notre installation, la visite de l’académie des Beaux Arts et des ateliers, nous avons une rencontre « un peu officielle » avec le partenaire responsable de l’organisation puis une autre avec les céramistes qui participeront au symposium.

C’est l’occasion de faire les présentations et de bâtir un programme.

Nous nous rendons sur le lieu où se dérouleront les ateliers. C’est le principal partenaire Mongol (Next Nature Design) qui tenait à nous recevoir sur cet endroit.

C’est un terrain vague avec deux grands bâtiments situé à 5 Kms du centre ville au milieu d’un immense bidonville de yourtes et de cabanes. Nous sommes décus du lieu si éloigné et pas très esthétique.

Nous faisons le point sur les matériaux nécessaires aux divers ateliers. Une chose est sûre, nous lisons dans les visages des céramistes Mongols curiosité et motivation.

Un peu de déprimé au retour en traversant de nouveau les rues défoncées de ce quartier de yourtes d’apparence misérable.

Cette première journée est passée bien vite…et en même temps chacun la ressent comme si elle avait duré plusieurs jours…

 « Dans notre chemin, en découverte de la céramique, votre arrivez comme venant d’un futur… nous serons alors très attentif à ces rencontres » nous confie l’un de nos hôtes.

C’est le début d’une belle aventure, la rencontre entre deux cultures pour une même passion.

Nous sommes en forme même si nous accusons des coups de fatigue dus au décalage horaire sans doute.

4 août

Tsegmed et Tamir viennent nous prendre à l’hôtel et nous retraversons la ville au milieu d’une circulation toujours aussi dense à travers laquelle notre chauffeur déploie ses talents de conduite à la mongol. Nous traversons de nouveau les quartiers périphériques. Le 4X4 est très secoué tant creux et bosses sont innombrables et de nature variées, (avec ou sans flaques d’eau glauque).

Le lieu du Symposium a été aménagé depuis hier soir, nous le redécouvrons  avec banderoles sur lesquelles figure l’association Tamga, Il y a même nos bouilles en grand sur une bâche imprimée.

Un abri a été aménagé pour l’atelier animé par Etienne.

Quarante participants sont déjà arrivés, rapidement avec entrain les ateliers se mettent en route. Ce lieu qui nous avait dépité au départ prend vie et nous apparaît sous un jour nouveau.

Dominique prend en charge avec un groupe la préparation de l’argile pour le modelage, Patrice fait de même pour le groupe qui travaillera sur les 6 tours à disposition. Nous sommes étonnés de l’enthousiasme de chacun, de leur patience et leur gentillesse.

Ce mélange très hétérogène d‘ages, de pratiques, de talents s’active comme dans une ruche.

Les ateliers sont en route.

Notre moral est revenu en même temps que quelques gouttes de pluie qui viennent chahuter un peu le repas de midi pris tous ensemble sur place. Mélodie circule ça et là l’œil collé à ses appareils, mémorisant les meilleurs plans. Nos trois interprètes sont beaucoup sollicités, un peu d’anglais, et de gestes complètent nos outils de communication.

En fin d’après-midi les pots et autres créations d’argile remplissent bien les étagères. Etienne dehors protège du séchage la grande jarre commencée.

Il est 19h nous rentrons sur le centre ville puis nous rendons chez Bayarmunck qui nous reçoit ce soir . Tsrendejid sa femme et Tsegii sa fille ont préparé quelques plats traditionnels Mongols.

5 août

Aujourd’hui hui grosse journée, il y avait encore plus de participants. L’ambiance est assez extraordinaire, Etienne a terminé sa grande jarre.

Les participants ont désiré bien des démonstration de tournage.

Patrice s’est lancé dans le tournage d’une pièce en deux parties.(embauchage) et Dominique dans le tournage de pièces fermées.

L’emplacement du petit four à bois est déjà préparé, les briques sont là et sa construction commencera demain.

Patrice, Dominique, Etienne et Mélodie.

Tags: , , ,

7 réponses à “Enfin arrivés en terre mongole !”

  1. Ragueneau Noël et Françoise dit :

    Bonjour,
    Nous suivons avec beaucoup d’attention votre périple. En effet, nous avons eu l’immense bonheur de visiter la Mongolie en septembre dernier.
    De ce pays et des Mongols, nous gardons un souvenir merveilleux et inoubliable. Aussi bien les paysages (désert de Gobi, Térelj,) que le peuple mongol, toujours souriant, très accueillant, prêt à tout vous donner, alors qu’ils ont peu !…
    Oui, nous avons reçu là-bas, une belle leçon d’humilité, et nous regardons notre société française différemment.
    Surtout, transmettez leur toute notre sympathie et notre amitié sincère.
    Bonne continuation à vous tous et savourez la richesse de ces partages.
    Bien amicalement
    Françoise et Noël à Cerizay(79140) France

  2. France/Bernard dit :

    Bravo à toute l’équipe ! Et bon séjour à tous en terre Mongole. et surtout bon courage et bon moral. Tous les jours nous pensons à vous. Merci de vos nouvelles Bises F/B

  3. celine dit :

    Salut chers confreres !
    Toutes mes felicitations pour votre beau projet, je vous suis de tres pres et de tres loin… je suis pour ma part sur le continent americain ou les rencontres sont d’une grandes richesses egalement… J’espere pouvoir partager de vives voix cette aventure avec vous a nos retours… Merci de faire tourner cette terre et ses savoirs faire !!! A bientot et revenez beaux et riches de ces belles rencontres.
    Ceramicalement,
    Celine

  4. siflete dit :

    Je ne doute pas un instant de la richesse des rencontres.
    Le partage c’est ce qu’il y a de plus important merci de le faire partager ….

  5. PINEAU dit :

    Bonjour Domi ! Toute la famille te souhaite un très beau voyage. Nous suivons tes aventures de très près !
    Plein de bisous de nous 5 et de Dédé

  6. Pouet Marinette dit :

    Pour mon fils Dominique:
    Je suis très émue et je me réjouie dans mon cœur. Je te souhaite un bon voyage la-bas, je t’embrasse. Nous sommes tous à Saintes.
    Maman

  7. France/Bernard dit :

    Messages de Mongolie très passionnants ! Bises F/B

Ecrire un commentaire